Visite de Montluc, haut lieu de mémoire

Visite de Montluc, haut lieu de mémoire

Par admin marius-bouvier, publié le vendredi 27 avril 2018 13:28 - Mis à jour le vendredi 27 avril 2018 13:32

Lycée Marius Bouvier : Visite de Montluc, haut lieu de mémoire

 Ce jeudi 26 avril, les élèves de 1ère Bac Pro Systèmes Numériques et Electricité du Lycée Marius Bouvier sont allés sur les pas des résistants internés de la Prison MontLuc de Lyon. La sortie était organisée par la Documentaliste, Mme Crouzet, avec les professeurs d’Histoire des classes, Mmes Belliard et Dal Pra et M Pommaret.

Cette action, financée en grande partie par la Région Auvergne-Rhône Alpes, mais aussi par des associations partenaires (Souvenir Français, FNAM, Association d’Education Populaire de la Roche de Glun, Anacr 07) fait partie d'un projet plus vaste de Mémoire autour de la 2nde guerre mondiale, qui a emmené des élèves au Camp des Milles en décembre 2017, et, début avril, des élèves sur les plages du débarquement de Normandie. Cette semaine d'avril, en résonance avec la journée du souvenir des victimes de la Déportation, a permis aussi à l'ensemble des élèves de Marius Bouvier de visiter au sein du Lycée une exposition organisée par le Souvenir Français et l'ONAC, sur le thème de l'Ardèche dans la 2nde guerre mondiale. Par ailleurs, à la mi-mai, d'autres classes rencontreront un résisant tournonnais par l'intermédiaire de l'Anacr 07.

 Prison militaire du régime de Vichy de 1940 à 1943, Montluc est réquisitionnée par l’occupant nazi à partir de janvier 1943 et ce jusqu’en août 1944. Montluc est alors à Lyon et pour toute la région, la principale porte d'entrée vers la déportation et les exécutions. Lieu d’internement de près de 10 000 hommes, femmes et enfants durant l’occupation allemande, et notamment des enfants d’Izieu, de Jean Moulin et de Marc Bloch, la prison de Montluc est un lieu emblématique des politiques de répression allemandes dans la région de Lyon. Les élèves ont découvert avec émotion la cellule où Jean Moulin était ramené après être torturé par Klaus Barbie de la Gestapo Lyonnaise.

 Le Mémorial National de la prison de Montluc a pour objectif de rendre hommage aux milliers de Résistants, Juifs, et otages, victimes des nazis et de Vichy, pendant la période de la Seconde Guerre mondiale, et de mieux comprendre la mise en place des politiques de répression.

Les élèves ont particulièrement apprécié de découvrir des lieux très concrets chargés d'une mémoire douloureuse : cellules, réfectoire, "baraque aux Juifs"...

Haut lieu de la Mémoire nationale, le Mémorial permet la transmission de la mémoire  : ainsi, les élèves ont pu rencontrer un témoin à la fois de la 2nde guerre mondiale et de la Guerre d'indépendance d'Algérie : M Renoux, jeune homme pendant la guerre, réfractaire au STO, qui leur a raconté ses actions de résistance. Puis il a parlé de son mois de détention à la Prison Montluc en 1956, suite à une manifestation ayant bloqué un train amenant des appelés vers l'Algérie. Les sympathisants du mouvement indépendantiste et des courants pacifistes étaient alors jugés et emprisonnés à MontLuc à Lyon. La rencontre avec un témoin rend encore plus poignante cette visite mémorielle.
Une journée réussie dans un lieu chargé d'Histoire, en hommage aux Juifs, résistants et otages emprisonnés et déportés sous l'oppression nazie et aux luttes anti-colonialistes.

Photos : devant Montluc / le couloir de la prison / le témoin / dans la cour de la Prison / Expo Mémoire au Lycée

Pièces jointes
Aucune pièce jointe