Biennale de Design / 2SN

Biennale de Design / 2SN

Par admin marius-bouvier, publié le lundi 3 avril 2017 15:20 - Mis à jour le lundi 3 avril 2017 15:23

Des élèves du Lycée Marius Bouvier à la découverte du Design !

Le mardi 28 mars 2017, les élèves des classes de 2nde Bac Pro Systèmes Numériques, Métiers de la Sécurité et Maintenance du Lycée Marius Bouvier ont visité la 10ème Biennale de Design de St Etienne.
Ce projet s’inscrit dans le Contrat d’Objectifs du Lycée : ouverture culturelle et découverte du monde. Les élèves étaient encadrés par leurs professeurs d’Arts Appliqués, Mmes Mifsud & Servat, ainsi que la Documentaliste, Mme Crouzet, et Mme Feytel, professeur de Gestion.
 
Ils ont pu découvrir les imposants bâtiments de ManuFrance, qui fabriquait autrefois notamment des fusils et qui accueille aujourd’hui l’Ecole Supérieure d’Art et de Design, et tous les deux ans la Biennale du Design.
Dans le cadre des CCF (Contrôles en cours de Formation) en Arts Appliqués les élèves doivent réaliser un dossier sur le Design et sa démarche de questionnement du monde.
 
Cette année, le thème commun à l'ensemble des œuvres est : " Les mutations du travail ". La visite de La Biennale doit permettre aux élèves de mieux comprendre comment le Design participe à la mise en forme du travail ; ce que le Design imagine pour le travail de demain, ainsi que les nouveaux espaces créés par les mutations du monde du travail : les « Fablabs », les « co-working places »….
 
 Les élèves ont pu bénéficier de visites guidées réalisées par de jeunes étudiant en Design très dynamiques, qui les ont aidés dans leur travail à réaliser.
 
Les designers questionnent notre monde moderne : ils nous apprennent que nous travaillons à notre insu pour les géants du Web (les GAFA, Google, Apple, Facebook&Amazon) : en effet, quand nous répondons à un « captcha » (test demandant de réécrire des lettres, pour vérifier que nous ne sommes pas un robot), l’algorithme glisse parmi les lettres un signe que lui même n’arrive
pas à déchiffrer (lors de la numérisation d’ouvrages pour GoogleBooks par exemple) ; quand une centaine d’internaute a répondu par la même lettre, l’algorithme l’enregistre dans sa base de données : ainsi, nous travaillons pour Google sans le savoir…
 
La Biennale traite aussi des enjeux contemporains : les effets de la déprise industrielle. La ville américaine de Détroit est l’invitée d’honneur de la Biennale : passée de 2 millions d’habitants du temps de la
forte production automobile à 700 000 aujourd’hui, passée d’une splendeur industrielle soutenant une forte consommation à une déprise et une misère sociale, elle se réinvente à travers le Design de récupération d’objets : la compagnie des « East Side Riders » rend leur fierté à des habitants rabaissés par la crise, en les encourageant à réinventer leurs vélos en les designant : le vélo barbecue, entre autres…(voir photo)
 
Les élèves ont apprécié de découvrir ces locaux et la créativité et l’imagination en action de tous les designers exposants : un métier d'avenir…

Pièces jointes
Aucune pièce jointe